Les publications municipales

Discours

Nouvelle dénomination du Groupe Scolaire du Parc :"Ecole élémentaire Pierre CHEVALIER" le 30 juin 2018.


Merci Monsieur le Député, Didier MARTIN
de nous faire l’honneur et l’amitié de vous joindre à nous aujourd’hui

Mesdames, & Messieurs les Elus,

Mesdames & Messieurs les Anciens Elus des mandats de M. P. CHEVALIER : Mme Odile DELMAS - M. Bernard CALAIS – Roland RIBOUILLARD – Michel DUBOIS - Roger POULET (Excusé)

Mesdames, Messieurs les Présidents et les Membres des Associations plombiéroises,

Mesdames et  Messieurs les Choristes du Club des Cheveux Blancs


Mesdames, Messieurs,

C’est avec un plaisir non dissimulé que je vous accueille aujourd’hui. Je tiens à vous remercier sincèrement d’avoir répondu présents pour cet évènement… à la fois très important dans la vie de notre commune… et, aussi, émouvant sur le plan humain.

Nous sommes réunis pour donner un nouveau nom à notre école élémentaire .

Ce n’est pas un fait anodin… mais c’est un acte fort chargé de sens.

A l’instar de Maurice DUBOIS et Pierre POULET dont les noms ont été respectivement donnés au Complexe Sportif et à la Salle de Gymnastique, le Conseil Municipal et moi-même avons souhaité que cette nouvelle dénomination honore un homme qui a également beaucoup œuvré pour PLOMBIÈRES-LÈS-DIJON. 

C’est la raison pour laquelle, nous avons souhaité aujourd’hui rendre un hommage public, par l’apposition sur cette façade d’une plaque commémorative de son action – de 1965 à 1989 – en tant que Maire de PLOMBIÈRES-LÈS-DIJON, après un mandat d’Adjoint.

Pierre CHEVALIER est né le 28 juin 1922 dans le Cher à LA CHAPELLE D’ANGILON, petit village de Sologne à 30km de BOURGES, connu pour être le village natal d’Alain FOURNIER (LE GRAND MEAULNES)

Il y fera ses classes primaires et découvrira Plombières 12 ans plus tard, lorsque son père intégrera l’hôpital Montmuzard à Dijon.

Il fréquentera le lycée Hippolyte Fontaine à Dijon et ses études seront interrompues par la guerre en 1939 puisqu’il rejoindra le sud de la France…… en vélo.

En 1946, il épouse Marie-Thérèse BARBIER, plus connue des anciens Plombiérois sous le pseudonyme de « Miquette », qui lui donnera 4 enfants : JEAN-LUC – MARC – JACQUES et BERNADETTE.

Après avoir été comptable à la Société Bourguignonne de Cacao (SOBOCA), la chocolaterie de Plombières, il réussira le concours d’entrée à l’Hôpital de Dijon en 1953.

Il passera successivement plusieurs concours où il sera reçu à chaque fois premier comme le précisera Mr le Ministre Robert POUJADE lorsqu’il lui remettra la Médaille de l’Ordre du Mérite en 1992.

En 1958, il reprendra courageusement et avec succès des études interrompues par la guerre en fréquentant pendant 5 ans la faculté de Droit de Dijon.

Puis, après un passage à l’Ecole Nationale de Rennes, il obtiendra le grade de Directeur des Hôpitaux. Il sera quelque temps Directeur de l’Hôpital d’Is-sur-Tille avant d’être nommé Directeur des Tutelles et des Domaines du CHU de Dijon où il terminera sa carrière en 1989.

Très impliqué dans la vie associative plombiéroise, il sera successivement :

*   Créateur et Président de l’Association St Baudèle.

*  Trésorier de l’USP (Union sportive de Plombières) sous la Présidence de Maurice DUBOIS.

*   Président de la gaule de la Vallée de l’Ouche.

*    A l’origine du renouveau du club de Tir du Stand du Golot à Plombières.

*    Président du Club des Cheveux Blancs de Plombières avec une forte participation dans la construction du char destiné au Corso.

Après un premier mandat de Conseiller Municipal, Pierre CHEVALIER – succédant au Docteur PETITJEAN – a été élu Maire de PLOMBIÈRES-LÈS-DIJON de Mars 1965 à Mars 1989. (4 mandats).

(Paraît-il qu’au départ, Pierre CHEVALIER ne pensait pas et ne voulait pas être Maire…mais les circonstances ont fait que c’est lui qui a été élu)

Son premier mandat a été consacré à la modification et la réorganisation complète des bureaux qui n’avaient pas changé depuis la construction de la Mairie en 1853.

Mais, dès 1965, la rénovation de la Salle des Banquets, ancienne école maternelle et, auparavant, les écuries de la Maison DODOZ a été la première réalisation du mandat.

Ont  suivi :

*    La rénovation de la Mairie, dont la façade a été remise en pierres apparentes en 1966, ce qui lui a, paraît-il, valu une belle bagarre avec les Monuments de France qui voulaient absolument que soit mis de l’enduit identique à celui qui se trouve sur la façade de la C.R.S.40, ce qui n’a jamais été fait.

*    La construction de la Salle des Fêtes Eugène VADOT puis, de la Salle des Sports . PLOMBIÈRES ne disposait alors d’aucun équipement de ce type

*    La rénovation totale de l’assainissement

*    La construction de la Résidence du Château, rue Albert Rémy

*   La construction de l’école élémentaire qui portera donc, désormais, le nom de Pierre CHEVALIER

*    La création des Vaux Bruns

Par ailleurs, Pierre CHEVALIER a participé, sous la mandature de Robert POUJADE, à la création du district de l’agglomération dijonnaise en 1976 avec les communes d’AHUY, CHENOVE, DIJON et SAINT-APOLINAIRE.

Notons également qu’il fut à l’origine du jumelage de PLOMBIÈRES avec la ville allemande de SECHSHELDEN en 1965, l’initiative de ce rapprochement étant né à la suite du séjour pendant la guerre 1939-1945, d’Antoine BOSSARD – propriétaire de l’ancien restaurant «Le Petit Versailles » -, dans cette ville de la Hesse où il avait été très bien accueilli.

A l’issue de son dernier mandat, Pierre CHEVALIER sera élu Président du Syndicat Intercommunal d’Electrification & de Réseaux Téléphoniques de la Côte-d’Or (S.I.E.R.T.) avec une élection à l’unanimité moins une voix (la sienne!!).

Directeur Honoraire des Hôpitaux de Dijon, il termine sa vie à Plombières jusqu’en 2004 où il abandonnera avec grand regret sa maison pour s’installer à la Résidence les Nymphéas à Fontaine où il nous quittera le 27 juillet 2007.

Voici donc retracés quelques épisodes d’une vie très riche, une vie dont la dignité, la probité et l’intégrité étaient ses priorités et c’est dans cet esprit que nous avons souhaité rendre hommage à Pierre CHEVALIER…  

Mais avant le vin d’honneur, en souvenir également de Marie-Thérèse CHEVALIER, son épouse à l’origine de la création de la CANTILÈNE avec Claude DELMAS et Armand PETITJEAN, nos amis du Club des CHEVEUX BLANCS proposent de vous interpréter les chants « MON VERRE » et « LA BOURGOGNE ».

Il faut savoir que, pour ses 20 ans le 24 juin 2006, la CANTILÈNE, dont Mme CHEVALIER a été Chef de Chœur, comptait alors pas moins de 68 choristes !

Je vous remercie de votre attention.

Monique BAYARD
Maire de PLOMBIÈRES-LÈS-DIJON