Vigilance Botanique/Santé publique


Soyons vigilants, avec quelques précautions, le ravage de quelques nuisibles peut être évité...
(Pour plus de renseignements, merci de cliquer sur les mots soulignés)


- Ainsi, les larves de la Pyrale du Buis sont dévastatrices pour  beaucoup de massifs l'été. Elles dévorent le buis dès le radoucissement des températures. Pour lutter contre toute invasion, vous pouvez  installer des pièges à phéromones ou les détruire mécaniquement tout au long de l'année. Des traitements locaux sont également possibles par pulvérisation d'une bactérie spécifique. Ainsi, la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles (FREDON), Organisme à Vocation Sanitaire, vous propose sur son site  http://www.fredon-bourgogne.com/?page_id=809  des pièges à phéromones en vente. Le but est de lutter contre la pyrale en capturant les mâles et donc en empêchant la reproduction, afin d'éviter d'avoir de nouveaux larves gourmandes de buis.


- Il est important également de détruire les nids de chenilles processionnaires qui peuvent vous envoyer leurs piques particulièrement douloureux si vous vous situez trop près d'elles.

- N'oublions pas également la Tique : lors d’une promenade en forêt, elle peut s’accrocher à votre peau et, dans certains cas, vous transmettre la maladie de Lyme. Mieux vaut la retirer au plus vite pour éviter les risques d’infection. En cas d’inflammation dans les jours suivant l’extraction, consultez un médecin. Il est  recommandé une bonne couverture vestimentaire et l’application de répulsifs cutanés sur les parties découvertes avant les balades.


En dehors des insectes, des végétaux s'avèrent être également redoutables pour l'Homme. Ainsi, avec des effets allergisants graves et saisonniers, l'Ambroisie gagne du terrain en France et doit être détruite.

Pourtant, gardons à l'esprit les bienfaits inestimables de la nature et du grand air...